En France, on roule à droite parce qu'à l'époque où les voitures étaient tirées par des chevaux, ça évitait que les fouets ne s'emmêlent quand on croisait une autre voiture. En Angleterre, ils roulent à gauche pour éviter que les fouets ne se prennent dans les buissons au bord des routes. Excuse plus trop valable aujourd'hui. Au Japon, je sais pas quelle excuse ils ont trouvée, peut-être le simple plaisir de ne pas faire comme les autres.

Même si on sait qu'ils roulent à gauche... c'est impossible à intégrer. Sérieux c'est terrible. On a beau savoir, on se dit "c'est à l'envers donc c'est là" sauf que là, réflexe inconscient, ça reste le côté dont on a l'habitude. Un peu comme les aimants, on a beau les retourner autant qu'on veut, ils retournent toujours dans leur sens normal. L'astuce c'est donc de toujours regarder des deux côtés. Et de ne jamais songer à conduire. Déjà à pied j'ai la tête qui s'emmêle alors derrière un volant j'ose même pas imaginer.

Mais même à pied il y a certaines fois où... c'est embarrassant. Le jour où je suis arrivée, le dimanche matin, je sors de la gare à Minamisenju, et je dois traverser une route. Je m'arrête, une voiture arrive, elle s'arrête aussi, et le mec à la place du passager fait une tête de "Dōzo !" (je vous en prie / allez-y) donc je me dis c'est bien mais c'est pas le passager qui est censé me laisser passer, c'est le conducteur. Là je me demande pourquoi je regarde pas le conducteur et je me rends compte que c'est parce que la place est vide. Ah oui, c'est juste, c'est le passager qui conduit donc je peux passer... Bon je suis pas complètement débile non plus, on se dit ça en une demi-seconde (un quart de seconde en temps normal mais ça faisait environ 24h que j'avais pas dormi), donc on reste pas planté au bord de la route pendant trois heures, mais y a quand même cet instant d'hésitation avant de traverser qui fait très bizarre. Même en voyant que le siège est vide (bon je soupçonne la fatigue d'y jouer un rôle) on a du mal à se dire que c'est celui qui est à côté qui conduit. C'est pas un réflexe. Et c'est très bizarre.