Avant de partir, il y a bien sûr quelques petits préparatifs minimes à accomplir. Niveau formalités, pas grand-chose, le passeport suffit pour les Français dans la plupart des cas (quand on reste moins de 3 mois, et je crois qu'il doit avoir une certaine durée de validité encore après le séjour). On trouve toutes ces infos sur le site de l'ambassade ou sur d'autres sites.

Si on veut prendre un JR Pass, très pratique si on veut voyager beaucoup, ou ne serait-ce que faire un aller-retour de Tokyo à Osaka, il faut le réserver avant. On peut le commander en ligne.Ange_Mode_d_emploi__5__004

Réserver un billet d'avion peut être utile, aussi... Si on les prend longtemps à l'avance, il paraît que c'est moins cher. Moi je les ai commandé trois ou quatre mois avant mon départ, je crois. Mais si on les commande 3 jours avant le départ, on peut en avoir à moitié prix, même en été. Il faut juste être assez dingue pour oser attendre aussi longtemps avant de préparer son voyage, mais ça reste envisageable.

Apprendre le japonais, c'est pas obligatoire, loin de là. C'est sûr qu'il vaut mieux connaître quelques mots, quelques phrases, et quelques kanjis, mais même sans ça, on s'en sort assez facilement.

Pour échanger des yen, je demande à ma banque, et ils me les envoient. Sur ce site, ils proposent un calcul de conversion, ainsi qu'un site où on peut commander ses yen en ligne. Mais faut payer les frais de port, sauf si on est étudiant et qu'on a une carte d'étudiant international, mais faut payer la carte d'étudiant international. Sur ce site, on peut les réserver en ligne pour aller les chercher ensuite dans une agence. On peut aussi retirer des yen au Japon, dans les konbini ou à l'aéroport, là où il y a écrit ATM. Ils sont assez faciles à trouver. Mais ça coûte plus cher que lorsqu'on change l'argent dans son pays d'origine. Cela dit, ça peut dépanner, surtout si on ne veut pas emporter trop d'argent avec soi.

Ange_Mode_d_emploi__5__003Imprimer un plan du métro en anglais peut être utile, pareil pour la carte des lignes JR. Dans Tokyo, on utilise plutôt la carte du métro (avec, en gris, les lignes JR), quand même, parce que l'autre englobe le centre de Tokyo (Yamanote Line) ainsi que plein d'autres lignes, dont celle qui traverse la Yamanote Line et celles qui vont à Narita.

Métro à Tokyo
JR Lines

Ensuite, il n'y a plus qu'à réussir à tout mettre dans sa valise et choisir ce qu'on veut visiter une fois qu'on sera sur place. C'est probablement le plus difficile.