Comme j'ai vite super chaud quand je danse, ce soir-là je m'étais attaché les cheveux, comme la chanteuse de GIRL NEXT DOOR que je venais de voir à la télé. Et après m'être souvenue de ce que j'y avais vu d'autre, je comprends mieux pourquoi j'avais une tête de dépressive, sur les photos prises avant de sortir... ^^'

 

A Roppongi, à la sortie du métro, je prends le chemin le moins fréquenté pour pas me faire aborder, et là je croise un mec qui m'est presque rentré dedans, j'ai juste eu le temps de me pousser pour éviter la collision, et après machin me marche encore sur le pied (volontairement, donc) !!! Je me suis retournée, c'était lui qui avait l'air furieux, en plus ! Je me suis dit bon laisse tomber, en espérant juste que la suite se passera mieux... C'était un gaijin, le mec. Peut-être un militaire américain, je sais pas. Mais vu son attitude j'ai pas cherché plus loin... -.-

 

Bref, j'arrive devant la boîte. Je voulais pas arriver trop tard, j'avais peur qu'il y ait beaucoup de monde et qu'il faille faire la queue pour entrer. En fait dans l'escalier il y avait un peu de monde, mais j'ai pas attendu trop longtemps. Par contre, sur la piste, c'était blindé... J'ai dû escalader des gens pour avoir accès à un casier, déjà, c'était un peu la galère. J'ai mis toutes mes affaires dedans, je gardais avec moi juste un petit porte-monnaie, en forme de lapin... et je mettais de l'argent et ma clé de casier dedans, comme ça je pouvais danser tranquille. Enfin, façon de parler. Ce soir-là, il y avait tellement de monde qu'on pouvait à peine bouger. Je suis allée me chercher un Sex on the beach, et je suis allée me coincer vers une table un peu en bord de piste, où on pouvait un peu plus bouger.

 

Je sais plus si c'était ce soir-là ou la nuit d'avant, il y a un Australien qui était venu me parler, il m'a demandé d'où je venais, j'ai dit "France !", il me regarde d'un air ahuri, il avait rien compris. Je répète, j'essaie avec "Paris ?", aucune réaction, "Eiffel Tower ?" toujours rien, je commençais à m'énerver légèrement, je sais que j'ai pas un super accent mais c'est bien la première fois que mon interlocuteur ne capte strictement rien à ce que je lui dis ! Après il me dit qu'il doit aller voir ses potes. Euh, oui, ça vaut mieux. -.- Je me suis quand même demandé s'il avait jamais entendu parler de la France, de Paris et de la Tour Eiffel ou si c'était juste ma prononciation qui étais si mauvaise que ça... Bon en boîte la musique ça aide pas, aussi. Mais ça devait être la nuit d'avant, parce que la nuit du Nouvel An je crois que j'ai parlé à peu près à personne, au début. Les gens étaient là avec leurs amis et écrasés contre eux donc pas en mode je vais parler aux gaijin. Il y avait beaucoup d'autres gaijin, d'ailleurs.

 

J'ai passé le compte à rebours coincée près d'une table entre deux personnes je crois... Là je me disais vraiment que la soirée était mal partie...

 

Mais ! j'étais là depuis déjà un petit moment, et c'était un peu après le compte à rebours. Un mec vient me parler, il avait l'air tout frais. A savoir qu'il avait pas la tête du mec coincé sur la piste de danse bondée depuis des heures. Le pire c'est que je voyais vraiment physiquement la différence. -.-' Il m'a dit qu'il était américain, là je sais pas quelle tête j'ai faite mais il m'a demandé si ça me dérangeait. XD J'ai dit que non, que j'avais de la famille aux USA, histoire qu'il se dise pas que j'avais un problème contre les Américains et pour changer de sujet. Il me dit qu'il est militaire, on échange quelques phrases, et il me propose de venir m'asseoir avec lui. Le seul endroit de la boîte où on peut s'asseoir, surtout une nuit comme celle-là, c'est la zone VIP, donc j'accepte direct. ^^ La veille j'avais déjà passé la nuit debout, et il y avait du monde mais nettement moins que cette nuit-là... Et puis il était pas trop mal. =)

 

Il m'a demandé ce que je voulais boire, c'est lui qui est allé chercher les Sex on the beach au bar. Ah oui il y avait un autre de ses copains, à côté, il avait 19 ans et c'était la première fois qu'il sortait, à peu près, si mes souvenirs sont bons, et il était déjà complètement cuit... XD C'était trop drôle de parler avec lui. ^^

 

Sinon le mec avec qui j'étais... je pourrais me souvenir du prénom, vu qu'il était américain, mais non... il a commandé une bouteille de Champagne. Là j'ai noté qu'il payait directement, contrairement au mec avec lequel j'étais trois nuits plus tôt, ça faisait moins classe, quand même. (Je rigole...) Bon j'étais un peu obligée de boire, là, en plus, Nouvel An... A priori j'aime pas l'alcool, mais je me voyais mal boire autre chose là-bas, et comme j'avais récemment découvert à Lyon le Sex on the beach et que j'aimais bien... le champagne j'aime pas non plus mais je me suis dit que si je pouvais boire de l'alcool je pouvais boire ça aussi. La première coupe, j'avais un peu du mal. La deuxième, un peu moins. Et la troisième descendait encore mieux. Surtout que j'avais mangé que ce qu'on voit sur la photo précédente, et que ça devait constituer un de mes plus gros repas du séjour. On a pas mal discuté, j'ai appris qu'il avait le même âge que moi, qu'il aurait 25 ans le 9 avril, je m'en souviens parce que c'est le même jour que quelqu'un d'autre dont j'ai retenu l'anniversaire, il me disait qu'il voulait garder contact avec moi, il m'a précisé qu'il me trouvait jolie ou un truc du genre, comme si c'était nécessaire de préciser ça à la fille à laquelle on offre le champagne, il m'a dit qu'il viendrait me voir en France et que je pourrais venir le voir à Tokyo. Il me disait aussi que j'étais marrante et que ça lui changeait des Japonaises qui étaient mignonnes mais qui avaient aucun sens de l'humour et pas vraiment de personnalité.

 

A un moment, il m'a demandé pour qu'on aille danser sur la piste, mais je voulais pas. Il y avait bien trop de monde et c'était super désagréable. Il a insisté, j'ai continué à refuser, et là, il me dit que j'ai peur. -.- J'ai beau connaître l'astuce grâce à Stella, je réagis comme Matthias... On y est allés. On a trouvé un petit espace libre, mais c'était juste devant les enceintes, et j'avais pas envie d'avoir les oreilles explosées en trente secondes. On a essayé d'aller un peu plus vers le milieu, mais on pouvait pas bouger sans se faire constamment percuter, donc il a vite capitulé et on est retournés danser dans la zone VIP. ^^

 

Il m'a accusée d'être timide, aussi... Je crois que c'était parce que je voulais pas qu'il m'embrasse. C'est un truc que je comprends pas, ça. Quand une fille dit au mec qu'elle veut pas qu'il l'embrasse, pourquoi est-ce qu'il est persuadé qu'elle va peut-être finir par dire oui dix fois plus tard ?! Bon il était pas mal mais je savais bien que si je l'embrassais, ça s'arrêterait pas là. Et puis je voulais pas qu'il s'accroche trop à moi non plus. Après avoir refusé plusieurs fois, le mec il ose me sortir quoi ? que je suis timide... Après l'avoir allumé toute la soirée, il me sort que je suis timide... Là j'ai mis les choses au clair, je lui ai dit que la dernière fois que j'avais embrassé un mec, c'était la veille "juste là" en désignant la piste de danse. XD Il l'avait cherché... ^^

 

Il m'a dit aussi que mon porte-monnaie était mignon. Là, je précise, j'avais bu... Je le mets à côté de mon visage et je lui demande lequel est le plus mignon... ^^' Il a dit le lapin, et après il a dit que c'était pour rire. Bon le mec avait pas besoin de préciser, je m'en doute qu'en posant cette question, pour m'embêter, c'est bien trop tentant de dire le lapin... XD La plupart du temps j'ai un minimum de respect et d'estime pour moi-même, je fais pas de tête kawai à côté d'un lapin. ^^'

 

Nan mais là en plus je savais déjà qu'il me trouvait mignonne, de toute façon, jamais de la vie j'essayerais d'allumer quelqu'un sans penser ça. Pour être bien trop souvent à mon goût abordée par des mecs qui m'intéressent pas, en général des gros boulets, je sais trop bien le sentiment de dégoût que ça inspire, et pour rien au monde je ne veux faire ressentir ça à quelqu'un à mon sujet... Donc je me contente d'allumer les mecs quand je sais qu'ils me trouvent mignonnes parce qu'ils sont venus eux-mêmes. Prise de risque zéro. =)

 

Quand je vais en boîte, logiquement, je me maquille un peu plus qu'en temps normal, le problème c'est quand il finit dans mes yeux. Ça fait mal. J'ai voulu aller mettre de l'eau dedans, et en sortant de la zone VIP, un des employés, très occupé à veiller à ce que personne de non-autorisé n'entre, me demande si je reviens... Ça semble très banal, comme question, mais... c'est trop fort ! XD Savoir que l'employé va se souvenir de ma tête pour me laisser entrer à nouveau en zone VIP quand j'en aurai envie...

 

Il recevait pas mal d'appels de ses potes, aussi. Dans la zone VIP, il y avait pas mal d'autres militaires qui étaient venus aussi, et apparemment certains de ses potes étaient coincés dehors. Et à un moment, il me dit qu'il doit aller les chercher, et qu'il y a un problème avec la batterie de son portable, et il est parti.

 

Après, je l'ai plus revu. On peut supposer qu'ayant compris que je finirais pas la nuit avec lui, il est allé voir ailleurs. Mais vu son comportement ça me paraît un peu bizarre, quand même... En plus tous ses potes étaient là, donc je vois mal où il aurait pu aller. Possible qu'il ait pas réussi à revenir s'il y avait trop de monde. Ses potes étaient coincés dehors donc il est peut-être resté coincé avec eux, je sais pas. 'fin bref, c'était pas bien grave, j'étais en zone VIP... ^^

 

Je parlais un peu avec le petit de 19 ans, mais il était trop bourré pour danser, et il a vite fini par s'endormir. Après, il y a des filles qui sont arrivées... Les filles mignonnes, bien foutues, mais qui le savent un peu trop bien. Pas la peine de décrire leur attitude, elles sont toutes pareilles, même modèle. En temps normal j'ai rien à voir avec ces filles, nos deux mondes ne se touchent pas. Mais là quand j'ai croisé le regard d'une d'elles, elle m'a souri ! Le choc, quoi. Là je me suis dit que j'étais dans une dimension parallèle pour de bon. Bon plus tard il y en a une autre qui s'est assise juste devant moi, donc quand nos regards se sont croisés je lui ai souri, c'est ce que je fais habituellement, mais là elle m'a regardé avec une expression pleine de dédain, et là j'ai été rassurée. XD Il y en a deux d'entre elles qui se sont assises à côté du mec endormi à côté de moi, elles ont fait semblant de dormir la tête posée sur ses épaules, et une autre les prenait en photo...

 

Il y a un autre Américain qui est venu me parler, mais on a juste parlé un petit moment, on a même pas dansé, je crois. Mais c'était drôle, parce que j'étais bien sous l'effet de l'alcool, à ce moment-là, et de toute ma vie je l'avais jamais été comme ça. J'étais pas complètement allumée non plus mais comme j'ai jamais vraiment bu ça restait le maximum, même si c'était un petit maximum. ^^ J'en étais au stade où on est toujours parfaitement conscient, mais où quand on pense des trucs que la décence voudrait retenir, on les dit quand même parce qu'on trouve ça drôle et qu'on s'en fout... XD C'était tout nouveau pour moi. *-* C'était drôle, il y avait une petite voix dans ma tête, sobre, elle, qui criait "Mais pourquoi tu dis ça, ça va pas non ?!" et c'est là que j'ai compris... ^^ Quand l'autre petite voix a dit "Je m'en fous, c'est drôle"... Bon le mec avec qui j'étais avait pas l'air choqué outre mesure. Je l'allumais juste de manière un peu plus incisive que ce que je fais en étant sobre. Sur son fond d'écran, il avait un chat...

 

287_29

 

 

... ce chat. Et là je m'exclame "I love this cat !" et j'imite le chat... XD

 

Bon je sais, mes expériences de personne allumée sont bien loin de ce qu'on peut faire en étant bourré mais pour moi c'est déjà quelque chose que je ferais pas en temps normal. XD

 

Il y a encore un autre mec qui est venu, je crois d'ailleurs qu'il était déjà venu s'asseoir avec nous quand le mec qui m'avait invitée était encore là. On a dansé ensemble, je sais plus trop de quoi il me parlait quand on était assis... Mais le mec avait bien bu aussi. Quand on dansait il me sort qu'il arrive pas à détacher ses yeux de mon décolleté, je lui dis que c'est fréquent mais qu'en général les mecs le précisent pas à haute voix, après avoir sorti "Enjoy !" en intro, je crois. Il m'a dit ensuite qu'il avait une érection et m'a demandé si ça me dérangeait, euh... j'étais toujours alcoolisée donc j'ai même pas fait tilt, après je l'ai juste allumé encore un peu plus.

 

Après, il est allé draguer la bande de filles dont je parlais tout à l'heure, si je me souviens bien il en a embrassé une mais j'en suis même pas sûre, et il est revenu vers moi plus tard, en me disant qu'après avoir casé plein de filles avec ses potes, il était temps qu'il pense à lui, et que c'était pour ça qu'il revenait vers moi. Sauf que quand il est revenu, je l'écoutais plus...

 

Ah oui, en arrivant en zone VIP, il y avait une Japonaise, d'un certain âge, bon pas super vieille hein mais elle était pas là pour s'éclater quoi, qui donnait aux filles des roses parfumées et un ballon, en forme de lapin, aussi. Le ballon a fini par éclater quand le petit de 19 ans le frottait langoureusement contre son corps. XD J'avais déjà décidé de pas le récupérer, t'façon. XD

 

Vers 3h30, j'étais assise, toute seule, le petit toujours endormi à côté de moi, l'effet de l'alcool commençait à passer et j'étais sur le point de m'endormir... Et là, en levant la tête, j'ai vu en face de moi, à quelques mètres de moi, un chanteur que j'adore... Et là mon cœur a fait BOUM comme il avait pas fait depuis super longtemps et je me suis bien réveillée. XD Après il a continué à taper comme un dingue le reste de la nuit...

 

Dans l'heure qui a suivi, c'est le seul moment de la nuit où j'ai perdu la mémoire, hypnotisée. Je donnerais n'importe quoi pour me souvenir de ce qui s'est passé juste avant, même juste après, mais je suis incapable de m'en souvenir. =/

 

C'est aux alentours de ce moment-là que le mec avec lequel je dansais avant est revenu me parler... Il s'est assis en face de moi, mais je le regardais pas, je l'écoutais même pas, je me souviens juste qu'il me parlait. Je sais même pas de quoi il parlait, je lui accordais vraiment aucune attention, mais il a même pas capté. Je sais même pas si j'ai fini par lui adresser quelques mots ou s'il est parti tout seul...

 

Bon après il s'est pas passé grand-chose, je ne faisais qu'observer, et quand il est parti, vers 4h40, je suis partie aussi, comme les métros étaient censés circuler toute la nuit, pour le Nouvel An.

 

En sortant, j'ai dit au revoir au manager, en lui disant que je rentrais en France le lendemain. "Ashita Furansu kaeru". ^^ Très basique, mais compréhensible. Il m'a demandé quand je revenais à Tokyo, j'ai dit que je reviendrais dès que je pourrais...